Développer de vrais rapports d’échanges avec l’animal dans une atmosphère de confiance par le simple fait de le nourrir

La ferme

L’animal est un stimulus médiateur qui va permettre à la personne de se revaloriser.

La personne va apprendre à imiter (à construire son empathie).

L'atelier ferme  va apporter à la personne : à  se rassurer, à se  valoriser et à donner un sens à leur vie.

L’animal demande à ce que l’on soit à l’écoute de ses réactions, il faut l’inciter par la confiance et non par la contrariété et la violence. Ces règles relationnelles avec l’animal, permettent aux personnes de mieux se connaître, de se dévoiler et de mieux contrôler ses impulsions. Il faut savoir qu’un animal que l’on soigne et à qui l’on consacre du temps, vous reconnaît comme bienfaiteur. Il se créé une complicité véritable au fil des mois entre la personne et l’animal.

 Pour la valorisation sociale de la personne, la responsabiliser est le but de l’activité.

Exemples de valorisation sociale:

L’entretien des clapiers, le changement de la litière, nourrir l’animal sont autant d’occupations qui apporte de la confiance à la personne.

Autres ateliers: le cardage et lavage de laine,  Brosser les chèvres, curer les sabots constituent un atelier positif  par l’apprentissage et le relationnel. Une application positive est un sens de la responsabilité. Les petits gestes quotidiens que les personnes  posent envers l’animal permettent de les amener à augmenter leurs niveau de motricité fine comme: brosser les chèvres,  mettre leurs colliers ou leurs laisses, verser les granulés dans leurs gamelles,  puis remplir leurs gamelles d’eau… etc  

Ainsi les personnes ont le sentiment d’être utile, d'être valoriser et travailler  l'estime de soi. 

Développer de vrais rapports d’échanges avec l’animal dans une atmosphère de confiance par le simple fait de le nourrir ou de le promener en laisse aide à l’épanouissement de soi-même. La personne a très souvent confiance dans le silence de l’animal .Il n’y a pas d’interprétation et de mensonges possibles. Côtoyer un animal permet également d’apprendre à la personne d’interagir avec lui . Enseigner qu’il y a de bonnes et de mauvaises façon d’entrer en contact avec l’animal, quels sont les gestes à privilégier ainsi ceux qui sont à éviter en sa présence. 

Déroulement  d' un atelier Zoothérapie avec pictogrammes et d'un "Time timer".          

Ces pictogrammes sont suspendus l’un en dessous de l'autre .Le fait de les accrocher dans un ordre bien précis va permettre à la personne de se situer dans le temps. Le premier pictogramme représente le début de l’activité, le dernier représente la fin de l’activité .Le  "Time timer" est un outil  pour prendre conscience du temps, la partie visible rouge diminue au fur à mesure.     

Il se créé une complicité véritable au fil des mois entre la personne et l’animal.